Description

Liberté Égalité Autonomie – Handicap : pour en finir avec l’exclusion est un livre écrit par Pascal Jacob, président de l’association Handidactique. Sorti le 2 avril 2018 aux Éditions Dunod, il fait suite aux témoignages recueillis dans le livre Il n’y a pas de citoyens inutiles et propose une nouvelle manière d’appréhender le soin des personnes en situation de handicap, à travers des solutions novatrices, autant au niveau de leur réflexion que dans la modernité de leur matériel.

Le « pays des droits de l’homme et de la protection sociale  », la France, n’a toujours pas compris le sens, ni réellement mise en œuvre, une véritable politique d’inclusion des personnes en situation de handicap. On ne pense le handicap qu’en termes de compensation et d’allocation. La situation de dépendance induite par le handicap est évidemment un obstacle sur le chemin de l’autonomie. Toutefois la quête d’autonomie ne consiste pas à vouloir tout faire tout seul (ce à quoi personne ne peut raisonnablement prétendre). Il s’agit de rechercher une participation la plus large et la plus libre possible à la vie du monde, au corps social. La prise en charge institutionnelle actuelle ne suffit pas et conduit au final à une occultation sociale de handicap. L’auteur en appelle a une nécessaire révolution des mentalités et formule des propositions concrètes pour y parvenir  : création de « déclencheurs d’autonomie », de « maisons de l’accompagnement », de « médecin clinicien référent », d’« architecte domoticien  », etc.

Vous pouvez dès maintenant le précommander sur Amazon.fr, La Fnac, Decitre.fr, ou encore sur E-Leclerc.com. Pour suivre toute l’actualité liée au livre, nous vous invitons à vous rendre dans la rubrique Actualités du site, ou sur notre page Facebook ou notre fil Twitter.

L’avis d’un lecteur

Du volontarisme. Et bien de fait, personne ne pourra dire le contraire !

Voilà bien en effet un livre qui va faire choc, et qui devrait superpositivement marquer les consciences. Il ne manquera pas d’interpeller aussi les politiques, où qu’il soient… Il ouvre en effet avec force les portes d’une nouvelle vision non seulement du handicap,  mais du monde, de la société, de l’Homme.

Sous cet angle, le livre formule avec une vigueur inouïe les conditions, aujourd’hui,  d’un nouvel humanisme. Sa composition est toute entière cohérente avec une vision et un projet.
Elle commence, comme toujours, par s’ancrer dans des témoignages de personnes singulières et concrètes, disant, criant même, un vécu souvent insupportable.  Leurs témoignages sont souvent puissants, terribles, douloureux ou kafkaïens, ou les deux, et ils sont d’autant plus dérangeants qu’ils portent toujours la marque du Vrai.
Et le Vrai, à vrai dire, est toujours plus fort que la langue de bois !

Denis Piveteau a au demeurant raison sous cet angle de dire, dans sa remarquable préface,  que le livre combine le dialogue de l’ami et le cri qu’il faut apprendre à mieux entendre et en même temps… à mieux lancer. Aussi est-ce précisément sur cette base de paroles entendues que, alors, toute ta deuxième partie s’emploie à passer de l’écoute à la formulation des changements nécessaires.

Comment pourrait-on ne pas le suivre ?

Et alors, le livre, plus que les précédents ouvrages encore, va tracer bien plus que des pistes. Bien plus que des propositions d’aménagements. Il met plus haut la barre ; Il formule la méthodologie d’une complète révision de nos  modes de fonctionnement social et culturel dans notre relation aux handicaps.
Les propositions qui sont formulées, réalisent une vraie rupture, nécessaire, tout en montrant qu’elle est possible, si on veut bien y souscrire, ce qui n’est pas la moindre de ses qualités.

Aussi il fait mouche, ce qui veut dire que le livre fera aussi sans aucun doute, d’une part des jaloux, d’autre part des contempteurs. Il n’empêche : ce sera là un signe supplémentaire
qui ne manquera pas d’avoir fait bouger les lignes.
Ainsi, ces idées que le livre développe (et ces concepts nouveaux qu’il forge pour les porter), celle de déclencheurs d’autonomie, celle de maisons de l’accompagnement, celle d’autonomiseur, comme celles de médecin clinicien référent, ou d’architecte domoticien, si elles sidèrent à première lecture par leur audace radicale, s’imposent-elles pourtant assez vite au lecteur comme des nécessités.

Le livre  non seulement va faire parler, il va faire date, mais il va aussi nécessairement ouvrir une nouvelle page de notre histoire, et même apparaître comme une date charnière, par ce qu’une date de rupture obligée, avec tout ce qui l’aura précédé.

Couverture

Découvrez le livre "Liberté Égalité Autonomie" le 1er Avril dans vos librairies 1

Découvrez le questionnaire Handifaction !

Logo Handifaction

Avec la charte Romain Jacob, nous avons proposé plusieurs mesures pour améliorer le parcours de soin des personnes vivant avec un handicap, pour lesquelles nous avons reçu le soutien de plusieurs centaines d'associations et de structures de soin partout en France.

C'est pour poursuivre ce projet que nous avons conçu le questionnaire Handifaction, qui donne la parole aux personnes vivant avec un handicap elles-mêmes, et nous permet de suivre l'application de ses mesures et leurs conséquences sur le parcours de soin.

Téléphone avec l'application Handifaction

Le questionnaire Handifaction est accessible via sa propre application mobile, disponible pour smartphones iPhone et Android !

Entièrement gratuite, elle vous permet de répondre au questionnaire, où que vous soyez, à l'aide d'un simple accès à internet, via un réseau WiFi ou 3G/4G.

Télécharger l'application via l'App Store   Télécharger l'application via le Google Play Store